La Belle et le Gitan

La Belle et le Gitan

Comme à mon habitude, je vais jeter un pavé dans la marre (non non, j’assume la faute d’orthographe, faute à double sens, bien sûr).
 
Non, je n’aime pas Kendji Girac. Les (é)gouts et les couleurs ne se discutent pas, comme disaient ma grand-mère, alors je le dis haut et fort, je n’aime pas. J’avais eu du mal à le voir passer les battles de The Voice plutôt que les Fréro Delavega, mais il avait une jolie voix et un univers que nous n’avons pas le loisir d’entendre tous les jours. 
Maintenant que le temps a passé, il en est à son deuxième album et décidément, je n’aime pas. Non pas que je n’aime pas ce qu’il chante, mais je n’aime pas le personnage, et il faut reconnaître que toujours le même style de chanson, ça lasse au bout d’un moment. D’un autre côté, il n’a peut-être pas le choix. La maison de disque le considère, sait-on jamais, comme un citron au jus d’or, et le presse jusqu’à la derrière goutte avant l’arrivée d’un nouvel agrume à exploiter.
Et puis, bêtement, pour les calmer en fin de journée (avec effet contraire au final),  je fais écouter aux Oursons l’album « We love Disney 2 » et je retombe sous le charme de mes classiques d’enfance avec notamment la très jolie chanson de la Belle et le Clochard. Je l’ai pourtant déjà écouté plusieurs fois cet album et je la chante à chaque fois, sans jamais reconnaître le chanteur. Et là, je sais que je ne suis pas folle puisque je change d’avis (juste pour cette chanson), c’est mon ami Kendji qui chante et j’avoue, c’est plutôt pas mal…
Allez, comme le dit l’adage: « Ne dites jamais, fontaine je ne boirai jamais de ton eau »
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *