Les baguettes « magiques » qui croustillent le déjeuner

Les baguettes « magiques » qui croustillent le déjeuner

Elles vous ont fait saliver… Vous en rêvez la nuit, le jour et à toutes heures… Elles sont là! Enfin, plutôt la recette…

Alors, pour que les choses soient bien claires : c’est top secret! On ne commence pas à la transmettre à Pierre, Paul ou Jacques! Non, je déconne! Par contre, la recette n’est pas la mienne. Moi, j’ai salivé et craqué comme vous sur les photos très très appétissantes de Delphine aka Syndrome Neurone Unique sur son compte Instagram. Elle l’a tient elle-même d’une autre blogueuse. Je pense bien que cette recette va faire le tour de la toile en très peu de temps. Et pour cause, c’est super simple et extra délicieux.

Pas besoin de 10h devant soi, ni de diplôme de boulanger, pas de pétrissage et un total de 4 ingrédients. Plus simple ce serait de sniffer la farine en buvant un verre d’eau ^^

Bon, assez de blabla et attaquons ces fameuses baguettes « magiques ».

Pour 2 belles baguettes, il vous faut:

  • 8g de sel
  • 12g de levure
  • 300ml d’eau chaude (pas brûlante)
  • 375g de farine (moi je ne regarde pas, je prends de la farine blanche bio)

Au niveau matériel:

  • un grand saladier (pour donner de la place à la pousse de la pâte)
  • une plaque à baguette
  • un lèche-frite allant au four
  • et euh, ben, … c’est tout

 

Je commence par délayer la levure dans l’eau chaude. Ensuite, je mets le sel dans le fond de mon saladier. Par dessus, la farine où je creuse un petit puits. Et je verse l’eau avec la levure dans le puits. Je mélange avec une spatule en bois. Alors oui, la texture est particulière. Vous n’aurez pas une belle boule comme de la pâte à pain… Elle sera plus liquide, moins façonnable mais pas d’inquiétude, c’est normal. Ensuite, l’étape la plus longue… 1h30 de pousse (terme boulanger qui détermine l’action de la levure sur les molécules constituants votre future baguette afin de lui fournir le volume nécessaire à la consommation traditionnelle de votre baguette = faut que la pâte gonfle ^^).

Moi, je la laisse pousser dans le four à 35°C. Si ce n’est pas possible dans votre four, sous un essuie, à l’abri du froid de l’humidité et des courants d’air.  Enfin, à 15 min environ de la fin de pousse, sortez votre saladier (attention c’est chaud quand même) et faites préchauffer votre four à 240°C avec le lèche-frite dans le bas du four pour qu’il soit bien brûlant au moment d’enfourner vos baguettes.

Graissez et farinez votre plaque à baguettes, façonnez des pâtons (du mieux que vous pouvez, la pâte est assez molle et élastique), moi je le fais à l’aide de deux cuillères à soupe, saupoudrez d’un peu de farine et coupez quelques encoches dans la pâte à l’aide d’un ciseau (ne pensez pas y arriver avec un couteau ^^).

Enfournez dans le four préchauffé et avant de fermer la porte du four, jetez la quantité d’un verre d’eau sur le lèche-frite en refermant bien vite la porte… L’humidité donnera une belle croûte craquante et une mie moelleuse! Cuisson durant 25 min et le tour est joué!

 

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon appétit et à vous inviter à me suivre sur Facebook, Instagram et à laisser vos commentaires, encouragements et partages ci-dessous…

A bientôt les petits loups.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réactions au sujet de « Les baguettes « magiques » qui croustillent le déjeuner »

  1. Bonjours,
    les métier de bouche c’est vraiment un métier passionnant, on peut créé nos propre recette.
    Mais ce qui est dommage c’est qui a beaucoup beaucoup moins d’artisan qui fond les produit eux même, il les achètes congelés c’est vraiment dommage.

  2. Elles sont magnifiques vos baguettes 🙂 N’hésitez pas à visiter notre catalogue de produits exclusivement réservés aux professionnels de la boulangerie, de l’alimentation, de la restauration, des métiers de bouche : tabliers, chemises, pantalons, tuniques, etc.

    1. Non, non, aucun pétrissage et c’est justement ce qui fait qu’elles sont magiques! C’est réellement un jeu d’enfant et un vrai bonheur! Dites-moi si vous avez essayer et ce que vous en pensez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *