Les bonnes habitudes de 2018

Les bonnes habitudes de 2018

Mieux faut tard que jamais, je vous propose aujourd’hui mes bonnes résolutions (ou bonnes habitudes) pour l’année 2018. Il y a un moment que je n’ai pas été présente.

L’année 2017 avait assez mal terminée. J’ai eu une mauvaise surprise professionnelle (Je suis enseignante en promotion sociale dans une formation pour aide-soignant) et une remise au travail obligatoire d’une enseignante à bien failli me faire perdre mes heures d’enseignement. Bien failli car tout s’est bien terminé au lundi de la reprise avec mon directeur qui s’est « battu » pour garder nos heures et défendre nos droits (plusieurs enseignantes concernées en même temps que moi). J’ai donc passé de merveilleuses vacances de fin d’année avec cette petite (très grosse) pointe de déception.

Depuis la rentrée, donc, je carbure pour rattraper le retard accumulé durant les vacances à ne pas travailler sur mes cours (que je n’avais plus à ce moment-là). Avec l’ajout de cours du CAP (pour devenir officiellement enseignante), j’ai délaissé quelque peu le blog. Je m’en excuse.

 

Et donc, depuis quelques jours, j’ai un peu plus de temps « libre » devant moi et me revoilà. Me revoilà avec un esprit pleins de bonnes idées, de bonnes  résolutions et de cogitations.

Parmi mes bonnes résolutions, il a bien sûr plus de rigueur dans la publication d’articles pour le blog. Plus de rigueur dans ma vie de tous les jours aussi. Les études de Papa Ours (3 ans de bachelier en Sciences de l’Informatique) commencent à prendre fin et nous permettent d’envisager (enfin) un peu plus de stabilité. On va pouvoir entreprendre les travaux de rénovation de la maison (en attente depuis plus de 3 ans), avoir une vraie vie de famille et envisager quelques jours de vacances. Et plus de rigueur (ou de suivi) dans les petits rituels que j’aimerais instaurer au quotidien.

Mes petits rituels? Il y a presque 1 an maintenant, j’ai suivi une formation durant un week-end pour passer mon 1er niveau de Reiki. Au terme de l’initiation et du week-end, on nous demande de suivre une phase d’intégration. Je n’ai toujours pas fini ma phase d’intégration. Les excuses que je pourrais donner sont multiples mais la seule qui serait juste, serait que je n’en ai pas pris le temps. Donc il est temps de le prendre ce temps. De même qu’il est temps que je fasse mes exercices quotidiens de kiné pour la rééducation de mon genou. Mon désir d’apprendre l’italien, le japonais et de perfectionner mon anglais et pour lequel je ne m’en donne pas les moyens.

Cette année sera l’année du changement. J’en ai besoin et ainsi va le monde. Tout change. Les années, les mois, les minutes et les gens. Alors oui, je change aussi. Le plus gros changement de cette année sera d’être plus en phase avec moi-même et de me donner les moyens d’y arriver.

Au programme, poursuivre ma quête du zéro déchet et du minimalisme, ma quête de spiritualité en continuant le Reiki, en étudiant la lithothérapie, en lisant toujours plus sur l’Humanitude. En respectant mon corps, cette enveloppe qui me porte et me supporte avec la pratique quotidienne de ma rééducation, en reprenant le chemin de la piscine et en respectant mon foie et mes intestins avec une alimentation plus saine.

Je ne cherche pas à devenir une ermite. Je suis et je reste une vraie petite fille et une geek. Je ne souhaite juste plus perdre mon temps en futilité et en me cachant encore un peu derrière un masque de « normalité ». Je ne le suis pas. Je suis excentrique, je suis intelligente, je recherche à apprendre un peu plus tous les jours. Alors oui, je fais des choses autrement que les autres et c’est ce qui fais ma richesse. Je veux avoir le droit de changer d’avis comme de chemises. Je ne veux pas d’un avenir tout tracé. Je veux de la stabilité mais pas de rigidité.

Alors 2018 sera l’année de mes petites habitudes journalières: 10 min d’exercices de kiné, 15 min de Reiki, 15 min de langues De la lecture, beaucoup de lecture: roman, revus, philo et psycho. Et me permettre de ne pas me prendre au sérieux trop souvent dans la journée. Alors il faut savoir aussi que pour qu’une habitude en devienne une à laquelle on ne pense plus et que l’on fait systématiquement (ou presque) tous les jours, il faut 21 jours pour s’ancrer dans notre cerveau.

Pour y arriver, je vais apprendre à vivre avec un allié précieux: mes agendas. J’en ai deux très complémentaires : l’électronique de mon smartphone pour les rappels et le papier, mon bullet journal (qui fera l’objet de mon prochain article). Pour ne rien oublier et bien organiser mon temps.

 

Voilà, cette année sera riche en émotions et en apprentissage pour moi. Je vous souhaite autant de richesse dans vos vies pour cette année nouvelle (au moment où j’écris ses lignes, je me rends compte que c’est bientôt la période du nouvel an chinois et que je ne suis pas vraiment en retard). Et vous retrouve bientôt pour de nouvelles aventures.

Bisous les p’tits loups!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *