Pailles et pagailles

Pailles et pagailles

Pour ce nouveau post concernant le zéro déchet, je souhaitais vous parler de l’aiguille dans la botte de foin. Vous savez cette petite goutte d’eau dans l’océan. Mais si, vous savez cette petite chose en plastique non recyclable qui, justement en parlant d’océan, est l’un des pires fléaux dans la sauvegarde de notre environnement et de la biodiversité marine. J’ai nommé le chalumeau. Non, non, pas celui du soudeur. Le chalumeau, ou ce que nous appelons communément « Paille »!

Parce que si l’être humain a bien créé quelque chose d’inutile dans toute l’Histoire, c’est bien la paille. Parce que soyons honnêtes, quel est l’intérêt de la paille? Sommes-nous devenu aussi stupide que les grenouilles de télé-réalité pour avoir besoin d’un petit morceau de tuyau semi-rigide pour boire alors qu’un simple verre suffit?

En tant qu’ancienne infirmière, la seule utilité que je trouve à la paille, c’est d’aider les personnes en rééducation après un AVC (ou tout autres pathologies qui entraîne un souci de déglutition) à boire correctement sans renverser et là encore, il existe d’autres solutions. Sinon, c’est complètement inutile.

Quant à l’argument: « C’est pour que les enfants puissent boire proprement tout seul », il y a également d’autres solutions moins polluantes.

 

Maintenant, j’avoue qu’un cocktail avec une paille ou une boisson fraîche quand il fait bien chaud dehors, c’est super agréable. Lorsque les enfants se font un chocolat chaud ou une grenadine et qu’ils jouent à faire des bulles dans le fond de leur verre, c’est drôle.  Mais quand même, est-ce tellement indispensable? Et la réponse est non. Nous pouvons très bien nous passer de ce petit objet.

Mais quel est le problème avec la paille? Bien sur, ce n’est pas uniquement son inutilité au quotidien mais bien son impact sur l’écologie, la biodiversité et l’environnement marin. Une paille en plastique telle que nous la connaissons n’est pas recyclable. Elle va se fragmenter en petites particules de plastique qui iront, au mieux, se déposer dans les fonds marins, ou au pire, s’infiltrer dans la respiration ou l’alimentation des poissons que nous mangerons par la suite… Je ne sais pas vous mais moi, le plastique, je le trouve vraiment pas fantastique et particulièrement pas dans mon assiette. Et si la paille n’a pas le temps de se dégrader en petits fragments, on la retrouve coincée dans les voies respiratoires des mammifères marins ou des tortues… Pas sûre d’avoir envie de me confronter au Maître des Tortues:

 

Heureusement pour les fans de bulles chocolatées, il existe des alternatives à la paille en plastique: les pailles en papier (pas forcément très propres et qui se ramollissent très vite dans ton verre… ou ta bouche), les pailles en bambou (mais pas top à nettoyer), les pailles en amidon (qui se dégradent en quelques mois) et les pailles en inox (qui peuvent bouillir, et dure très très très très longtemps).

A la maison des Ours, on a testé les pailles en papier pour l’anniversaire du Polochon avec ses copains et beurk les morceaux de papier en bouche. Et donc, pour que les Oursons puissent se faire plaisir lors d’annif à la maison ou quand ils sont d’humeur à faire des bulles dans leur tasse de lait au petit déjeuner, nous avons investi (oui, c’est le bon mot) dans quelques pailles en inox. Pourquoi celles-là? Je crois que mon côté hygiène d’infirmière a beaucoup à voir et j’aime l’idée de pouvoir les faire bouillir dans un fond d’eau afin d’être sûre qu’elles soient propres après chaque utilisation.

Résultat: la sensation en bouche ne pose aucun problème, un passage dans l’eau très chaude et la paille est propre et le rapport qualité/prix est plus que raisonnable (3.90€ pour une paille dans mon magasin de vrac). Je peux faire plaisir aux enfants sans me dire que je tue une tortue ou tout un écosystème de la planète à chaque gorgée. Les Oursons sont contents de pouvoir avoir des pailles à la maison et je sais que ça plaira aux copains mais aussi aux neveux et nièces lors des repas de famille.

 

Si vous souhaitez des infos plus précises et un historique de l’invention de la paille, cette petite vidéo est très bien faite. Et si vous aussi, vous ne sortez plus sans votre paille réutilisable en dehors de la maison, suivez le mouvement « Bas les pailles » et postez vos photos sur Instagram en taguant le mouvement #baslespailles.

 

Quant à moi, j’espère que l’article vous a plu. Si oui, likez, commentez et partagez. Sinon, dites-moi en commentaires ce que je pourrais améliorer. Je vous dis à la semaine prochaine et d’ici là:

 

Prenez soin de vous et de votre belle planète. 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *