Tournez Machines

Tournez Machines

 

Il y a quelques semaines, je vous racontais l’histoire du régime de nos garde-robes. Cette semaine, je vous explique le roulement de mes lessives afin d’être toujours à jour et plus jamais débordée…

Pendant longtemps, sous prétexte que nous avions suffisamment de linges (et même plus que suffisamment) dans nos armoires, je n’avais pas vraiment de routine de lessives et je les faisais plutôt le weekend où je ne travaillais pas ( c’était surtout l’époque où je travaillais encore comme infirmière). Et je ne profitais même pas de ce temps de pause en famille. Je sortais épuisée de mon weekend et toutes les lessives propres et sèches attendaient mon bon vouloir pour les repasser et les ranger.

Puis, avec le changement de direction opéré par mes genoux, j’ai eu soudain beaucoup de temps libre dans mes journées mais toujours sans prendre du temps pour le linge.

C’est donc il y a presque 1 an de ça que j’ai décidé d’organiser mieux mes journées en répartissant mes lessives (pour 5 personnes) à une lessive par jour et un seul moment de repassage.

Pour se faire, j’ai créé une grille des différentes machines que je fais sur une semaine: essuies, sous-vêtements, t-shirts, pantalons, pulls et draps de lit. Et le septième jour, la femme fit chauffer son fer! Bon, entre deux, vient se glisser la lessive des kimonos des Oursons le mercredi après leur entraînement d’aïkido, les essuies et maillots de bain le jeudi après la piscine avec l’école et le jeudi après-midi la deuxième lessive de « papiers » toilette lavables. Ainsi, je ne suis plus à court de quoi que ce soit dans la maison. Je mets la machine en route le matin, juste après mon réveil et je peux la pendre bien souvent en rentrant d’avoir déposer les Oursons à l’école. Tout est généralement sec en fin de journée ou le lendemain matin. Et une autre lessive peut prendre sa place.

Pour le séchage, j’utilisais très souvent mon sèche-linge mais il faut bien avouer que si c’est rapide et pratique, je trouve que ça abîme beaucoup le linge. Donc depuis cet été, j’ai pris l’habitude d’utiliser exclusivement mon petit séchoir  et de n’utiliser que le sèche-linge occasionnellement ou pour les draps et housses de couettes (après la saison chaude) étant donné que je n’ai pas la place pour tout étendre dans ma maison (la seule corde à linge étant dehors et la drache belge ça aide pas pour sécher le linge). Et grâce à ce petit planning très simple, j’ai enfin récupéré des weekends de repos.

Quant au repassage, et bien, c’est mon fer à repasser qui est content d’être au chômage technique la plupart du temps, car si on étend bien son linge sur son séchoir et qu’on le plie correctement tout de suite (à la façon de Marie Kondo), plus besoin de repasser. Les seules moments où je dégaine ma centrale (vapeur, pas la nucléaire, restons sérieux), c’est pour les chemises et certains pantalons de Papa Ours. Je gagne un temps précieux pour moi, mes loisirs et mes projets et surtout pour mes enfants.

En ce beau mois d’octobre qui démarre et par un lundi qui plus est, je vous propose de débuter cette petite routine qui vous fera gagner un temps fou. J’espère que cette petite incursion dans mon quotidien vous a plu. Et je vous retrouve en pleine forme la semaine prochaine (pour vous présenter les nouvelles copines des Oursons). D’ici là, likez, commentez et partagez auprès de votre entourage. Et n’oubliez pas…

 

« Prenez soin de vous et de votre belle planète »

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *