Une elfe au pays des nains…

Une elfe au pays des nains…

 

 

Il y a plusieurs mois, lors d’un cours de 30 minutes dans le cadre d’une formation continue, j’ai découvert un univers insoupçonné et magique…

Avec le Reiki, le Feng Shui et la sophrologie, j’avais déjà de bonnes notions en énergétique. Et puis, une camarade de formation nous a présenté une brève initiation à la lithothérapie et tout a changé.

Moi, elfe de campagne, protectrice des animaux et de la végétation, je suis entrée dans l’univers de mes pires ennemis. D’un seul coup, me voilà propulsée dans les galeries souterraines et les mines de mes ennemis les nains. Dans ce que je croyais être un univers froid et sombre.

Et bien, pas du tout. Je me suis surprise une fois de plus à m’émerveiller sur la beauté et la cohérence de notre monde. Et la lithothérapie, thérapie par les pierres précieuses et semi-précieuses, regorge de trésors et de beauté. Parmi ce monde soi-disant froid des minéraux, j’ai découvert une multitude de compositions, de couleurs et de propriétés. C’est toute une palette de couleurs qui s’offre à nos yeux, ce sont toute une ardoise (jeu de mot facile j’en conviens) de matière et de polissage qui se déploie sous nos doigts et ce sont une immensité de sensations qui nous bouleverse le cœur et le corps.

Alors qu’une note de scepticisme demeure dans un coin de ma tête, notre camarade de classe nous propose de faire passer plusieurs pierres parmi nous, des brutes, des taillées, des polies, des couleurs et compositions très différentes. J’en reconnais certaines et en découvre beaucoup d’autres. Je me surprends à avoir chaud, froid, à être triste, joyeuse au contact de l’une ou de l’autre. Jusqu’à ce qu’elle nous fasse passer une obsidienne œil-céleste et là c’est le choc: la pierre est magnifique, d’un noir profond avec, en son centre, un œil fait de plusieurs couches de couleurs allant du violet au vert en passant par le bleu… Mon premier réflexe est d’être fasciné mais à force de regarder cet œil et d’avoir cette pierre en mains, des frissons me prennent et une forte sensation de malaise et de nausées me forcent à la poser sur le bureau. Je ne me sens vraiment pas bien. Tel le Palantir de Saroumane, je me sens espionnée au fin fond de moi et dénuée de toute protection.

Le cours se termine et j’interpelle la camarade de classe qui a présenté ce cours. Je lui parle de mon expérience avec l’œil-céleste et elle rit. Elle m’explique que cette obsidienne en particulier est utilisée pour révéler notre nature profonde, à faire preuve d’introspection et elle aide également à prendre les bonnes décisions pour soi. C’est une pierre puissante et rare et ce n’est sûrement pas anodin si j’ai ressenti de si fortes sensations. Elle me propose de la manipuler quelques minutes mais sans la regarder puis de la laisser faire son travail. Et effectivement, en moins de 5 min, la pierre, d’abord très froide dans ma main, se réchauffe et la sensation pesante du début a disparu pour laisser un certain calme en moi. Et en plus, j’ai très bien dormi cette nuit-là. Ce fut le début d’une nouvelle passion et d’une nouvelle amitié avec la camarade de classe en question.

 

Depuis, j’ai commencé à m’intéresser à cette discipline et j’y ai découvert une multitude d’effets et de bénéfices au quotidien. J’ai maintenant plusieurs pierres de chaque couleur et les utilise chaque jour selon mes besoins: calme, énergie, confiance en moi, douleurs articulaires, maux de tête, cycle menstruel ou petites douleurs aux dents des enfants.

N’étant pas experte dans ce domaine, j’apprends chaque jour, grâce à mes lectures et aux sensations que me procurent mes pierres et je vous invite à me retrouver ici chaque mois pour un petit article « découverte » sur les différentes pierres que je possède.

Je vous souhaite une bonne semaine, mes petits loups, et prenez soin de vous et de la planète.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *